Affiche concert du 8 avril 2016-SITEWEB

Le projet CONTRE COUPS réunit 12 artistes, musiciennes, chanteuses et compositrices qui donnent de la voix contre les violences faites aux femmes, rappelant que les femmes sont aussi les actrices de la lutte contre ce fléau persistant.

La compilation digitale de 12 titres ecclectiques (rock, électro, rap, pop, variété, folk…) est disponible en ligne ici

Tous les bénéfices générés seront reversés à l’Institut en Santé Génésique. Créée en janvier 2014, cette structure unique en France basée à Saint-Gemain-en-Laye (78), accueille, oriente, soigne et accompagne des femmes victimes de toutes formes de violences venues du monde entier. Dirigé par Frédérique Martz et marrainé par Florence Foresti, ce centre fonctionne uniquement avec des bénévoles. Son cofondateur, le docteur Pierre Foldès, est spécialisé dans la réparation de femmes excisées.

Les artistes : Watine – Circé Deslandes – Carolyn -Pumpkin – Helluvah – France de Griessen – Linalone – Eva Diallo – Tiphaine Wary – Lucie – Eloïse Elle – Emeraldia Ayakashi .

Nous serons en concert le 8 avril à Paris. Entrée : 5 euros, au bénéfice de l’Institut en Santé Génésique.
L’Atelier des Artistes 4, rue Rampon (100m de la place de la République) 75011 Paris à partir de 20h
Lien FB de l’event ici

Ils en parlent :

“De la mélancolique Watine, qui dans la lignée de son projet Atalaye, vient poser sa voix fragile sur des textes poignants, à l’angélique France de Griessen qui nous touche en plein cœur de son rock envoûtant en passant par le flow piquant de Pumpkin ou Eloise Elle et son fighting joplinien, ces 12 artistes évoquent de leur chant à la fois beau et terrifiant ces existences devenues insupportables. ” Opus-Musiques.fr

“…la compilation ressemble à ce qui pourrait être la scène féminine et alternative française idéale. (…)Des chansons inédites, tour à tour émouvantes, puissantes, sombres ou lumineuses. Et qui démontrent la richesse et la diversité de la création musicale déclinée au féminin.” IndiePopRock.fr

 

Certains d’entre vous sont maintenant familiers avec Le Magique…
Tout en préparant mon prochain album je viens y partager avec vous régulièrement des concerts acoustiques intimistes ( sans ampli ni micro) , seule ou en plateau partagé.
J’aurai toute la soirée pour moi le jeudi 31 mars prochain.
Il y aura du rock, de la poésie, du vin (et autres !)  au bar du RDC, et vous pourrez en profiter pour voir mon exposition d’aquarelles “Chants de la Lune” avant ou après le concert.
Les portes du Magique s’ouvrent à 20h, et le concert est à 21h. (Configuration de la salle uniquement en places assises)
Réservation (pour le dîner puis concert ou pour le concert seul) : 01 45 42 26 10 ou mhavet@aumagique.com
Au Magique 42, rue de Gergovie 75014 Paris (métro Pernety ligne 13)
Magique 31 mars 2016- IMG_5358-WEB

Je rejoins officiellement la famille des artistes Fender ! I am now officially part of the Fender family !

Retrouvez ma page artiste ici

Fender-rougeLogo-Design

Avec ma toute nouvelle #‎Paramount PM-2 Standard , photographiée par B.Heart.

2139-WEB

affiche expo web

Je vous invite avec “Chants de Lune” à découvrir un univers féerique, poétique, sensuel, peuplé de symboles et habité de forts liens à l’instinct et au ressenti de l’enfance.

Une sélection d’aquarelles inspirées par la musique, les animaux et le monde sauvage, le tatouage, les marins, la liberté…

Un voyage nocturne de printemps, dans le cadre du Magique – où je me produis régulièrement en acoustique par ailleurs.

L’exposition sera visible du 3 mars au 13 avril 2016, de 20h à 2h00, du mercredi au dimanche

“Chants de la lune” will be opening on the 3rd of March at “Au Magique” 42, rue de Gergovie 75014 Paris, starting at 7pm.

Filled with symbols, dreamlike, poetic, sensuous, these watercolors are inspired both by intuition, visions, a strong connection to childhood and by my love for music, animals, nature, tattoo, sailors and freedom…

“Chants de la Lune”, from March 3rd until April 13th. open wed-sun from 8pm until 2am

Vernissage le 3 mars 2016 / Exhibition opening March 3rd 2016 ​​

Photos par Jean-Gabriel Aubert, Dorian Brumerive, François Maigret et Kokou Spawnbart Hovor

vignettes-web

 

Jeffrey Lee Pierce Flamboyance et sensualité du désespoir Sans titre Ces heures troubles à l’érotisme étrangement réconfortant, ou s’aventurent David Lynch, Bob Wilson ou Leos Carax, entre sauvagerie et tendresse, les sensations sourdes des cicatrices et veines irradiantes sous la peau, entre chien et loup… L’heure des âmes en feu comme celle de Jeffrey Lee Pierce du Gun Club, l’heure juste avant la nuit, juste avant l’orage. Un artiste qui compte énormément pour moi, dont j’ai eu envie de reprendre la chanson “Idiot Waltz”, accompagnée par Shanka et illustrée d’un poème visuel réalisé par Romain Al.l. avec mes aquarelles et des images de Romain Al.l, Judith Moix et moi-même et les lumières de Kamel Bouchakour. Chant + guitare : France de Griessen Guitare + percussions + claviers : Shanka Enregistré et mixé par Shanka @ Studio du Jardin Suspendu

” Folk noire ” Obsküre Magazine

“Sombre, secret, sensuel et mélancolique ; Idiot Waltz nous fascine et nous happe. Porté par la voix suave et hypnotisante de France, par ses accents rock vintage, par la musique qu’elle co-signe avec Shanka (The Dukes) et leurs deux guitares qui se mêlent, le titre séduit dès les premières notes. Le tout se voit sublimé par une vidéo, sorte de vision nocturne fantasmatique avec ses teintes bleutées et ses dessins en surimpression, nous plongeant dans un délicieux état de rêve éveillé.” Can you hear the music ?

“…une reprise charnelle, lynchienne, pour tout dire formidable, du « Idiot Waltz » from The Gun Club. Rien d’hasardeux à cela lorsqu’on sait les obsessions de France pour certains génies martyrs du rock (d’Alain Kan à Daniel Darc en passant par… Jeffrey Lee Pierce).”  A Découvrir Absolument

Pour ceux qui partagent ma passion pour Jeffrey Lee Pierce, je signale un film rare : “Hardtimes – Killin’Floor Blues” du cinéaste Henri-Jean Debon, qui a filmé Jeffrey Lee Pierce, en 1992, alors que celui-ci vivait à Londres, sans contrat, avec une santé dégradée et en a tiré quinze ans plus tard un documentaire. On le trouve à la librairie Parallèles (47 Rue Saint Honoré, 75001 Paris tel : 01 42 33 62 70).