FLEURS D’ENCRE

Exposition d’aquarelles de France de Griessen

A partir du 10 mars 2021

Qu’il s’agisse de musique – du punk romantique au rock et à la wild folk -, de théâtre ou de performance, d’écriture, d’aquarelle et de dessin, de photographie, ou encore de stylisme, l’artiste pluridisciplinaire France de Griessen propose une vision du monde poétique et onirique.

Elle compose à l’aquarelle des poèmes visuels qui invitent à explorer une réalité élargie par l’expression de la part d’étrangeté, de sensualité et de mystère qu’elle recèle, exprimée par des associations libres, par des éléments magiques ou fantastiques, par la présence de la nature – animaux, fleurs, fruits, astres, monde de la mer- et de mots oniriques et percutants …

La sélection d’œuvres présentées à la Maison Eclectus est consacrée à l’univers végétal et floral, conversant ainsi avec les bouquets colorés et champêtres de Gauthier et les objets sélectionnés par Dominique.

Dans ce cadre d’exception à l’atmosphère « Modern Baroque » à la Dorothy Draper, les fleurs d’encre de France de Griessen se mêlent aux fleurs de saisons, aux compositions opulentes et romantiques et aux créations inspirées du monde animal et végétal proposées dans la boutique.

La Maison Eclectus est située dans un petit immeuble de ville typiquement bruxellois aux influences mauresques et dont la devanture est encadrée de pierres de Soignies.
Pionnière dans la fabrication des vitres, la Belgique s’est illustrée par de grandes vitrines telle que celle qui est impeccablement conservée. Quant à la façade, caractérisée par ses linteaux en brique de deux couleurs alternées, elle témoigne de la capacité des architectes de l’époque à faire des noeuds architecturants, c’est à dire de traiter d’une manière savante l’articulation entre les différents matériaux, une caractéristique de l’éclectisme et de l’Art Nouveau.

A quelques minutes, des exemples d’architecture Art Nouveau pourront agrémenter une promenade dans le quartier :
Rue du Chatelain, au numéro 47, la maison de l’architecte Antoine Pompe
La rue du Page et ses nombreuses façades remarquables
Le Musée Horta situé rue Américaine, au numéro 25

L’exposition se visite aux heures d’ouverture de la Maison Eclectus, du mardi au dimanche.

Maison Eclectus
Rue de l’Amazone 25
1050 Ixelles

Horaires :
Du mardi au vendredi de 9h00 à 19h
samedi de 10h à 20h
dimanche de 11h à 13h
Fermé le lundi

Un ouvrage collectif sur ce quartier mythique, avec les photographies contemporaines de France de Griessen.

“Coco de Paris” est un conte poétique pour tous les âges illustré de nombreuses aquarelles. Il est disponible en librairies et sur les sites de vente en ligne habituels.
Pensez à vos libraires favoris, soutenez-les en achetant auprès d’eux !

“Comme le sont « Le Petit Prince » d’Antoine de Saint-Exupéry, les livres de Peynet ou encore les contes illustrés de Jean Adrien Mercier, « Coco de Paris » est un conte poétique, initiatique et philosophique pour tous publics et tous âges, illustré de nombreuses aquarelles . (…) À travers l’exploration de différents quartiers de Paris( …) et ses rencontres avec entre autres un fleuriste, un bouquiniste des quais de la Seine, un brocanteur, une peintre et une musicienne, l’oiseau va devenir au fil des pages un guide poétique de la ville et de la vie. Au fur et à mesure de ses découvertes, Coco va évoluer et transmettre au lecteur son appétit d’une vie nourrie par la poésie, la créativité, l’imagination et la sensibilité.”
Notre 6ème

“Ils traînent parfois, à tort, une réputation d’oiseaux de mauvaise vie. Mais en vérité, beaucoup d’entre nous en savent peu sur les pigeons, ces volatiles intelligents que nous côtoyons pourtant au quotidien dans les grandes villes. France de Griessen, autrice-compositrice-interprète et artiste aux multiples facettes, a choisi l’un d’eux comme personnage de ce conte poétique, pour tous les âges, dont elle signe également les aquarelles. (…) Déjà autrice de plusieurs ouvrages sur Paris, la musicienne continue de creuser son joli sillon d’écriture, empreint de douce poésie et de profondeur.”
Aena Léo, Longueur d’Ondes

“Dans la lignée de Saint Exupéry, on redécouvre un Paris poétique grâce à la plume et aux pinceaux créatifs de l’artiste France de Griessen. ”
Tatouage Magazine

“un regard poétique sur la ville lumière.(…) lire ce conte, c’est aussi se dire que ce n’est pas si mal finalement, de ne pas attendre que ça aille mieux, parce qu’il est bon aussi d’apprendre à danser sous la pluie entre deux jours radieux. Fluctuat nec mergitur.” Nathalie Bachelerie / Froggy’s Delight

“Electric Ballerina” (2011) est désormais disponible sur TOUTES les plateformes de streaming !
L’occasion de redécouvrir les titres extraits de cet album qui figurent sur les BO de “LA Zombie” de Bruce LaBruce et “Bye-Bye Blondie” de Virginie Despentes, “Rue des Pierres Rouges” en duo avec Vérole des Cadavres, une reprise de PP Haine des Sales Majestés.. ENJOY !

EXTRAITS PRESSE “ELECTRIC BALLERINA”

« Son premier album la positionne d’emblée parmi les meilleures rockeuses françaises.(…) Bilingue et dotée d’une voix puissante, elle évolue sans complexe, de la délicatesse à la hargne » ROCK& FOLK
« C’est la nouvelle égérie que le rock français attendait ! » LONGUEUR D’ONDES
« France de Griessen est une nouvelle artiste comme la scène française n’en produit plus : abrasive, lettrée et originale » GUITARE LIVE
« France est peut être la Juliette Lewis française ? » HARD ROCK MAG
« De la folk bien ficelée au punk, sa voix transpire le rock » LYLO
« France au-pays-des-merveilles de Griessen : élégamment décorée, féminine jusqu’au bout du médiator. Intensément poétique » Le Journal de L’Inutile
« D’ Edouard Baer au réalisateur Bruce La Bruce, ils ont tous succombé à sa pop grunge intensément glamour » BIBA
« Le manifeste d’un rock féminin que l’on n’espérait plus » LE PETIT BLEU
« Du talent et une attitude » OBSKÜRE
« Artiste polymorphe sans concessions, France de Griessen livre là un premier album intense et habité » BAZART

Vitrine du Garage Junot
31 avenue Junot
75018 Paris
Tous les jours à partir du 3 décembre 2019 au 7 janvier 2020.

EXPOSITION PROLONGEE