Author Archives: admin

Sortie du livre ” Un Art de vivre à Paris, inspirations poétiques”

Il est arrivé en librairies !
Un art de vivre à Paris, inspirations poétiques  
TEXTES, PHOTOGRAPHIES, AQUARELLES :  France de Griessen
AAM Editions
Sortie en librairies : novembre 2019 
« Un art de vivre à Paris, inspirations poétiques » part à la rencontre d’une sélection de boutiques et boutiques-ateliers d’exception de la capitale : bijoux vintage, meubles et décoration, sculpture, moulage, antiquités et objets anciens, affiches de collection, céramique, créations végétales, gravure, vitrail, art et artisanat du monde, livres rares, verre de collection et contemporain, fer forgé, carreaux et ferronneries réalisés à la main…
Une visite d’un Paris somptueux, original, unique, cinématographique, merveilleux et poétique à travers une sélection de boutiques aux décors étonnants qui invitent à l’art de vivre, témoignant de cette sensibilité parisienne si particulière et de son élégance empreinte de liberté qui font rêver le monde entier, y compris les Parisiens eux-mêmes.
« Un art de vivre à Paris, inspirations poétiques» allie photographies, textes et aquarelles.

Orpheon / Rock & Folk

“…un folk rock qualifié de “sauvage”, mais surtout très romantique et classieux.”

Merci beaucoup à Rock & Folk et à H.M pour ces mots sur Orpheon, à retrouver dans le numéro d’octobre 2018 !

Orpheon / Le Courrier de Mantes

“Ce nouvel album, Orpheon, a la puissance d’une œuvre d’art totale. Avec son packaging de haut niveau, il séduit du regard avant de convaincre les oreilles. Car si l’écrin est splendide, les chansons le sont tout autant. / les chansons de France sont autant de pétales romantiques à la beauté subjuguante.”

Un grand merci au Courrier de Mantes pour cet article sur Orpheon, présenté dans la sélection ” Ecouter” du journal.

 

Orpheon / Longueur d’Ondes

“Road-trip mutant car échappant aux étiquettes, ce nouvel opus se présente néanmoins comme du “wild folk”(…) Le cinéma enrobe les compositions de France. Un titre de son album se réfère explicitement au Only lovers left alive de Jarmusch, mais c’est bel et bien à David Lynch que renvoie, depuis toujours, l’univers “strange world” de la musicienne.” 

Un très grand merci au magazine Longueur d’Ondes qui consacre deux pages à Orpheon dans son numéro de printemps et à Jean Thooris pour les mots et Christophe Crénel pour les photographies !

Retrouvez l’article également sur le site du magazine, avec des photos supplémentaires ICI

Précision très importante : ce manteau est bien évidemment en fausse fourrure. Pour rien au monde je ne porterai sur moi la souffrance d’un animal.

Orpheon / Nawakposse

“…à l’écoute de ce disque, elle est un peu la Wild Rose que décrivait Nick Cave dans la chanson du même nom.”

Un grand merci à Nawakposse et à Djaycee pour cette chronique très complète d’Orpheon, à découvrir en intégralité ICI