“Coco de Paris” est arrivé en librairies

“Coco de Paris” est un conte poétique pour tous les âges illustré de nombreuses aquarelles. Il est disponible en librairies et sur les sites de vente en ligne habituels.
Pensez à vos libraires favoris, soutenez-les en achetant auprès d’eux !

“Comme le sont « Le Petit Prince » d’Antoine de Saint-Exupéry, les livres de Peynet ou encore les contes illustrés de Jean Adrien Mercier, « Coco de Paris » est un conte poétique, initiatique et philosophique pour tous publics et tous âges, illustré de nombreuses aquarelles . (…) À travers l’exploration de différents quartiers de Paris( …) et ses rencontres avec entre autres un fleuriste, un bouquiniste des quais de la Seine, un brocanteur, une peintre et une musicienne, l’oiseau va devenir au fil des pages un guide poétique de la ville et de la vie. Au fur et à mesure de ses découvertes, Coco va évoluer et transmettre au lecteur son appétit d’une vie nourrie par la poésie, la créativité, l’imagination et la sensibilité.”
Notre 6ème

“Ils traînent parfois, à tort, une réputation d’oiseaux de mauvaise vie. Mais en vérité, beaucoup d’entre nous en savent peu sur les pigeons, ces volatiles intelligents que nous côtoyons pourtant au quotidien dans les grandes villes. France de Griessen, autrice-compositrice-interprète et artiste aux multiples facettes, a choisi l’un d’eux comme personnage de ce conte poétique, pour tous les âges, dont elle signe également les aquarelles. (…) Déjà autrice de plusieurs ouvrages sur Paris, la musicienne continue de creuser son joli sillon d’écriture, empreint de douce poésie et de profondeur.”
Aena Léo, Longueur d’Ondes

“Dans la lignée de Saint Exupéry, on redécouvre un Paris poétique grâce à la plume et aux pinceaux créatifs de l’artiste France de Griessen. ”
Tatouage Magazine

“un regard poétique sur la ville lumière.(…) lire ce conte, c’est aussi se dire que ce n’est pas si mal finalement, de ne pas attendre que ça aille mieux, parce qu’il est bon aussi d’apprendre à danser sous la pluie entre deux jours radieux. Fluctuat nec mergitur.” Nathalie Bachelerie / Froggy’s Delight

Comments are closed.